Evénement actuels
 
Algérie Galerie d'art


La galerie d'art Farid BENYAA vous invite à participé à  une soirée
"Rencontre poétique" animée par plusieurs artistes et poétes.
 
Poésie algérienne

Jeudi 28 Septembre à 20h30

R e n c o n t r e    p o é t i q u e

Animée par des peintres - poètes
Abdelouahab Mokrani
Azwaw M.
Halima Lamine

et de la poétesse - romancière

Nadia Sebkhi - Poétesse et romancière algérienne
Nadia Sebkhi
 

Avec la participation de
Djezzy
Lion’s Club Alger Lumière
et de

Ecole des métiers de la culture
 
Instantanés
Poésie algérienne - Nadia Sebkhi
L'art d'écrire et de suggérer n'a pas de sexe, cependant j'écris sans cesse la femme afin de titiller le régne des hommes. Si la culture est patriarcale l'écriture féminine est produite. Dans mes livres, je tangue dans toutes les errances mais je ne cesse d'écrire la douleur de la femme de la naissance au trépas. Les écrivains écrivent la femme et la rehaussent d'une façon divine. Nadia Sebkhi
Soirée poésie Algérie Poétes algériens

Abdelouahab Mokrani - Hier plutôt sombre et heurtée, sa peinture s’est colorée, mettant une fois de plus en relief des silhouettes fixées dans des postures énigmatiques, des visions inquiètes où se profile également son grand talent de dessinateur. En 1990, la Galerie Isma à Alger montrait les oeuvres composées pour Vision du retour de Khadidja à l’opium, un recueil de poésies d’Amin Khan. Deux ans plus tard, les Centres Culturels Français d’Algérie présentaient à leur tour ses illustrations pour Le Voyage, un poème de Charles Baudelaire tiré des Fleurs du Mal.
Né en 1956 à Taher près de Jijel, Abdelouahab Mokrani a suivi les cours de l’Ecole nationale des Beaux-Arts d’Alger, puis de l’Ecole supérieure des Beaux-Arts de Paris jusqu’en 1982. Cet ancien pensionnaire de la Villa Abdeltif à Alger, invité en résidence à la Cité internationale des Arts à Paris, expose depuis 1981.
Après un retour en France à partir de 1997, il vit et travaille à nouveau à Alger depuis 2004.

Poésie Algérienne
 
Lecture poésie Algérie
Halima Lamine est peintre poète originaire de Boussaâda. Née à Alger, elle évolue dans un milieu familial intellectuel, son père étant docteur en littérature populaire. En plus de la peinture qui est sa plus grande passion et à laquelle elle s'adonne depuis plus de vingt ans, elle écrit aussi de la poésie. Halima vient juste d'éditer un livre d'art, contenant une collection de peintures, intitulée ''Mémoires et Métaphores, Alchimie de la douleur'', qui se veut un hymne à la poésie universelle. L'année précédente, elle édita un poème illustré intitulée ''Deux siècles, un espace''. Halima est maman de deux enfants, Moncef sept ans et Kima cinq ans. Son mari, qu'elle a connut dans une galerie d'art, est architecte et il l'aide beaucoup dans sa carrière.
Poésie Algérie
Retour à la liste des événements actuels
© Galerie d'art Farid BENYAA - Alger - Algérie