L'artiste plasticien

Parcours

La presse

TV & Radio

Instantanés

 
 
Algérie Galerie d'art


Nouvelle galerie art alger - Ezzou'Art...Galerie

El Watan - Edition du 13.10.2010

Vernissage pluriel

Vingt et un artistes peintres aux tendances différentes exposent jusqu’à la fin du mois en cours, leurs œuvres dans la toute nouvelle galerie d’art du centre commercial et de loisirs de Bab Ezzouar à Alger.

Vingt et un panneaux amovibles ont été squattés, le temps de cette  remarquable exposition, par vingt et un plasticiens aux talents avérés et reconnus. Le vernissage de cette exposition intitulée«Expressions plurielles», a eu lieu jeudi dernier en présence d’un nombre assez important d’invités de marque. Selon Ludmila Gadar, manager marketing communication, le centre commercial de Bab Ezzouar met  sa galerie à la disposition de tous les artistes désirant exposer leurs oeuvres à titre gracieux.  Les intéressés peuvent venir exposer sans aucune contrainte ou condition.
«On ne touche rien sur la vente  des oeuvres.

Nous avons essayé de rassembler plusieurs artistes aux courants artistiques différents, pour, justement, donner le ton et montrer que tout au long de l’année, des expositions seront organisées avec des thématiques différentes. Nous allons faire en sorte de représenter les différentes régions du pays. Notre but est de mettre à la disposition du grand public l’art algérien», explique-t-elle.Cette galerie au périmètre réduit a le mérite de mettre en avant-plan les travaux d’illustres sommités de la peinture algérienne.

Palette diverse et riche
L’artiste peintre Farid Benyaa qui, jusque-là nous avait habitués à découvrir ses collections dans sa propre galerie d’art à Birmandreis, expose une oeuvre intitulée K’hol stylisée. Cette dernière montre une jeune fille de Bousaâda se faisant maquiller par une adulte. Il s’agit d’une oeuvre qui s’inscrit dans le style dans lequel l’artiste appartient. Ce mélange de figuratif et d’abstraction est un clin d’oeil à  notre patrimoine. «C’est, explique l’artiste, une volonté de s’inscrire dans l’universel, c’est-à-dire donner la possibilité à l’observateur d’interpréter l’oeuvre selon son imaginaire, ses fantasmes et ses rêves.» Il est à noter qu’à l’occasion de la célébration des dix années de galerie le 25 novembre prochain, Farid Benyaâ étrennera une nouvelle facette de son travail en dévoilant une exposition de sculpture intitulée «Mise en scène».

Diplômée de l’Ecole des beaux-arts d’Alger depuis 1979 avec une spécialité en miniature, l’artiste peintre Ferahi Fatma Zohra expose un tableau en acrylique, représentant une danseuse. Usitant un tracé semi-figuratif, l’artiste s’est servie d’une palette de couleurs gaies. Comme elle  l’explique si bien, «j’aime bien les couleurs gaies et la lumière. Tous mes sujets sont joyeux. On les voit et on les ressent». Cette dame qui compte pas moins d’une soixantaine d’expositions, détient une école d’art privée où elle met à la disposition aussi bien des profanes que des initiés son savoir-faire.

Architecte de formation,Yacine Belfred nous transpose dans l’univers mystique de la mythologie grecque. Il présente un tableau de grand format intitulé Pénélope.  L’artiste a   opté pour une Pénélope africaine avec des couleurs se déclinant en une tapisserie, faite à base de laine blanche. Fidèle à son style, Nourreddine Chegrane envoûte plus d’un avec cette acrylique aux tons bleus intitulée Danseuse. La femme traditionnelle -gardienne des us et des traditions- est omniprésente de par sa prestance et sa beauté.  Pour sa part, Dokman Amor Driss pose la problématique de la paire de mains, ployant dans un arc-en-ciel de couleurs. Avec Turbulence et  Révolte, Souhila Belbahar propose des oeuvres reflétant les divers tumultes de la Terre.

Dans portrait 1 et 2, Mohamed Hioun peint un duo de visages homme et femme, rongé probablement par la douleur. En somme, cette exposition de peinture dégage une explosion de beauté, de couleurs et de sentiments. Si vous êtes de passage du côté du centre commercial et de loisirs de Bab Ezzouar n’hésitez surtout pas à visiter cette nouvelle galerie d’art. Un véritable enchantement vous attend !         
 

Nacima Chabani
Retour à la liste des articles de presse
© Galerie Farid BENYAA - Alger - Algérie