L'artiste plasticien

Parcours

La presse

TV & Radio

Instantanés

 
 
Algérie Galerie d'art

Exposition d'art plastique
Nuit des Musées : exposition Alger
 

ALGÉRIE PRESSE SERVICE
Article du 5 juillet 2013

Nuit des Musées
Exposition «Les peintres algériens et la guerre de libération» à Alger

ALGER - L’exposition "Les peintres algériens et la guerre de libération", réunissant des œuvres de cinquante sept artistes de différentes générations, a inauguré jeudi à Alger "La nuit des musée", un programme d’animation culturelle organisé dans les musées des grandes villes algériennes dans la nuit du 4 au
5 juillet.

Près de soixante-dix tableaux, réalisés entre 1954 et 2013, magnifiant la lutte du peuple algérien pour son indépendance ou dénonçant les crimes coloniaux sont exposés au musée national des Beaux-arts (Alger) aux côtés de sculptures, de gravures et d’illustrations de timbres de la Poste algérienne.

Constituée d’oeuvres du fonds du musée ou en provenance d’ateliers d’artistes, l’exposition regroupe des tableaux de grands peintres algériens de la première génération (Mohammed Khadda, Mohamed Issiakhem, Choukri Mesli, Ismaïl Samson, etc.), exposés aux côtés d’oeuvres d’artistes contemporains comme Djahida Houadef et Farid Benyaa.

D’une grande variété de styles (figuratif, abstrait, miniature,...) et de techniques (peinture à l’huile, acrylique, collage etc.), ces peintures retracent, à travers une large palette d’émotions, des moments forts de la guerre de libération, à l’exemple de l’appel du 1er novembre 1954, magnifié dans les toiles complexes de Zerrati Arezki ou encore dans celles, plus abstraites, de Lazhar Hakkar.
D’autres artistes rendent hommage à des figures de la guerre de libération comme Djahida Houadef dans "Je vis à Hassiba", un tableau où jaillit de la rue algéroise du même nom, le visage de Hassiba Benbouali, ou encore dans le célèbre tableau peint par Mohammed Khadda en 1960 intitulé "Hommage à Maurice Audin".

Les scènes de bombardement et de torture sont explorées, par des expressions artistiques très diverses, chez Denis Martinez avec "Napalm" et chez Zohra Hachid Sellal dans "Villa Susini", entre autres. L’exposition comporte également des illustrations de timbre postaux réalisées par Issiakhem, Beyounes et d’autres ainsi qu’une maquette de sculpture, réalisée en 1963 par Mohamed Louaïl à partir de l’emblème national.

Autre manifestation organisée dans le cadre de "La nuit des musée", l’exposition "La résistance populaire au 19ème siècle" au musée national du Bardo (Alger), regroupant des armes (fusils, épées, pistolets) et des objets (scelles de cheval, cartouchières, etc) utilisés lors des mouvements de résistance à la conquête coloniale au 19ème siècle, conduits par l’Emir Abdelkader, Cheikh Mohamed El Mokrani et Fatma N’soumer.

Les activités prévues dans la basse Casbah d’Alger, (expositions, représentations théâtrales et concerts de musique) au musée de la miniature, de l’enluminure et de la calligraphie ainsi qu’au musée des arts et traditions populaires n’ont, en revanche, pas attiré les visiteurs, a-t-on constaté.
Quatorze musées nationaux dans les villes d’Alger, Médéa, Constantine, Chlef, Tebessa, Oran , M’neaâ et Cherchell sont exceptionnellement ouverts de dix-huit heures à minuit à l’occasion de "La nuit des musées".

 

Avec l'aimable participation de
Lion's Club Blida la Source
&
ART ALGERIE Europe - Online Shop

Online Shop - ART ALGERIE Europe

Retour à la liste des articles de presse
 
Important
Toutes les oeuvres sur ce site sont sous copyright de l'artiste plasticien Farid BENYAA. Toute représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, notamment par téléchargement ou sortie imprimante, constituera une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 suivants le code de la propriété intellectuelle et fera le cas échéant l'objet d'une poursuite judiciaire.
Toute utilisation (ou traitement ultérieur) des illustrations présentées
sur nos pages web est strictement interdite.
© Galerie Farid BENYAA - Alger - Algérie