Evénement actuels
 
Evenements culturels Algérie - Galerie d'art


Printemps des Poètes 2013

En collaboration avec l’Institut Français d’Alger,
la galerie d’Art Benyaa a le plaisir de vous inviter
au « Printemps des Poètes 2014 ».

Samedi 12 Avril 2014 à 16h00
Printemps des poètes 2014
Galerie d'art BENYAA
04, rue de Picardie, les Castors II, Bir Mourad Raïs – Alger.
Tél : 021 44 76 65 – Fax : 021 22 11 01
Email : farid@benyaa.com
 
  Metteur en scène
Jean-Paul DELORE
 
     


Lectures des poètes

Bruno DOUCEY
Aurélia LASSAQUE
Michel BAGLIN

 
 

Lectures accompagnées
par le musicien Abdelhak Benmedjebari

Abdelhak Benmedjebari

 
Les poètes
Bruno DOUCEY
Copyright texte et photo Bruno DOUCEY
Bruno DOUCEY

Bruno Doucey, né en 1961 dans le Jura, est à la fois écrivain et éditeur. Après avoir dirigé les Éditions Seghers, il a décidé de fonder une maison d’édition vouée à la défense des poésies du monde et aux valeurs militantes qui l’animent. Sur un plan plus personnel, il est l’auteur d’une œuvre qui mêle l’analyse critique et la poésie, la résistance et le lyrisme, ainsi qu’en témoignent les anthologies de poésie qu’il a publiées aux éditions Gallimard et Seghers (La Poésie engagée, La Poésie lyrique, Je est un autre, Poésies de langue française).

Plus encore, ses Poèmes au secret (Le Nouvel Athanor, 2006), Agadez ouvrage consacré aux Touareg du Niger (Transbordeurs, 2008) et deux romans parus aux Éditions Actes Sud Junior : Victor Jara, non à la dictature et Federico Garcia Lorca, non au franquisme (2010) dans la collection « Ceux qui ont dit Non ». En 2010, deux de ses recueils paraissent au Québec : Bien loin des pierres éboulées (revue Lèvres urbaines) et La Neuvaine d’amour (Écrits des Forges / Éditions de l’Amandier), ainsi qu’un petit livre pour enfants illustré par Zaü, aux éditions À dos d’âne : Théodore Monod, un savant sous les étoiles. Maître d’œuvre du Livre des déserts (Robert Laffont, coll. « Bouquins », 2005), auteur de L’Aventurier du désert (Elytis, 2010), ouvrage consacré à l’un des pionniers de la photographie de reportage lors de la conquête du Grand Sud algérien à la fin du XIXème siècle, il est selon René Depestre, préfacier de ses poèmes, « un arpenteur des solaires équipées du sable et du vent ». Son recueil S’il existe un pays, paru en octobre 2013, est le 50ème recueil de sa maison d’édition.

 
Aurélia Lassaque
Copyright texte et photo Aurélia Lassaque

Aurélia Lassaque

Née en 1983, Aurélia Lassaque est poète de langues française et occitane. 
Sensible à la relation entre la poésie et d’autres formes d’expression artistique, elle prend régulièrement part à des spectacles alliant poésie et musique. Elle a aussi collaboré avec des peintres et plasticiens (expositions en France, Amérique et Italie). Ses poèmes sont traduits en revues et anthologies en anglais, brésilien, catalan, asturien, finnois, basque, roumain et italien.

Elle fut responsable en 2011 de l’exposition « Dialogue entre cultures et langues » au Conseil de l’Europe. Aurélia Lassaque est également chroniqueuse littéraire à la télévision (FR3 sud) et s’est consacrée en doctorat à la dramaturgie occitane baroque. Publications en recueils et livres d’artistes : Cinquena Sason (Letras d’oc, 2006) ; Ombras de Luna − Ombres de Lune (Éd. de la Margeride, 2009, 2010, 2011) ; E t’entornes pas − Et ne te retourne pas (Éd. de la Margeride, 2010) ; Lo sòmi d’Euridícia – Le rêve d’Eurydice (Éd. les Aresquiers, 2011) ; Lo sòmi d’Orfèu –Le rêve d’Orphée (Éd. les Aresquiers, 2011), Solstice and other poems (London, Francis Boutle Publishers, 2012) ; La ronda del fènix – La ballade du phénix, avec les dessins d’Eric Meyer (Paris, Éditions de la Lune bleue, 2012) et en 2013 : Pour que chantent les salamandres, (Paris, éditions Bruno Doucey).

 
Michel BAGLIN
Copyright texte et photo Michel BAGLIN
Michel BAGLIN

Né en 1950 à Nogent sur Marne, Michel Baglin a vécu dans la région parisienne ses dix premières années. Après un passage d’un an à Romorantin, en Sologne, la famille s’installe à Toulouse en 1962. Michel Baglin y vit depuis, hormis un séjour de sept années dans le Gers. Il habite aux portes de la ville, en bord de Garonne, avec son épouse Jackie.

Durant et après ses études (licence et maîtrise de Lettres Modernes) il a exercé de nombreux « petits boulots » pendant plusieurs années, aussi bien dans les gravières, les trains, la restauration que les supermarchés, la représentation, etc. Il est devenu journaliste en 1977, profession qu’il a exercée jusqu’en 2009.
Guy Chambelland a édité son premier recueil en 1974. Depuis, il a publié une trentaine de livres, dans des domaines très divers.
 Romancier (Lignes de fuite, Un sang d’encre, La Balade de l’Escargot), il est aussi l’auteur de plusieurs recueils de nouvelles (dont La Part du diable et Des ombres aux tableaux), de récits (Entre les lignes, à La Table Ronde, Chemins d’encre, chez Rhubarbe éd.) de deux essais (Poésie et Pesanteur et La Perte du réel) et de plusieurs recueils poétiques dont L’Alcool des vents, paru au Cherche-Midi et réédité chez Rhubarbe, De Chair et de mots au Castor Astral ou récemment Un présent qui s’absente chez Bruno Doucey.
Il a également publié sous le titre Les Chants du regard un album de 40 photos de Jean Dieuzaide qu’il a choisies et accompagnées de proses poétiques (éditions Privat).

Parallèlement à l’écriture de ses livres, Michel Baglin a toujours eu une activité de critique, notamment à La Dépêche du Midi, où il a tenu une rubrique régulière durant plus de 18 ans. Mais aussi pour les revues Autre Sud, Brèves, Europe, etc. ou encore Poésie 1, donc il a été membre du comité de rédaction.
 Il a également créé et animé la revue et les éditions Texture de 1980 à 1990. Puis revue-texture.fr, un site littéraire qu’il fait vivre actuellement.

Il aime la marche, le vagabondage dans les rues, et s'efforce à ce que la vie et l'écriture soient le moins possible dissociées.
Parmi ses thèmes récurrents, le voyage et les faux-départs, les trains, la quête du paysage, l’amour du réel malgré la difficulté à l’habiter et à être présent au monde, la recherche de l’échange avec autrui par le langage poétique, les petits bonheurs qui font la nique à la déréliction, comme « l’éclair d’un sourire dans une file d’attente ».

 
Rétrospective, instantanés & émotions
 
Printemps des poètes 2014
 
Printemps des poètes à la galerie BENYAA
 
Groupe de poètes à la galerie BENYAA
 
Poète Bruno DOUCEY
 
Poètesse Aurélia Lassaque
 
Poète Michel BAGLIN
 
Poètesse à la galerie BENYAA
 
Le public au printemps des poètes
 
Le public au printemps des poètes
 

Avec l'aimable collaboration de

L'Institut Français d’Alger
& ART ALGERIE Europe
Online Shop ART ALGERIE Europe

 
Retour à la liste des événements actuels
© Galerie Farid BENYAA - Alger - Algérie